Louis Aliot


Parti politique:
Front National
Mandat Principal:
Député
Description:
Deputé des Pyrénées-Orientales, Commission Défense et des Forces Armées. Conseiller Municipal de Perpignan.

Derniers tweets

Twitter


Posté le : 04/10/19
RT @gabirobfrance: Résumons. Converti à l'islam, instable psychologiquement, inculte (confer FB), mais habilité secret défense. Circulez, i…

Twitter


Posté le : 04/10/19
RT @RobertMenardFR: Un islamiste qui travaillait au cœur du renseignement... Et qui avait déjà été signalé en 2015?? Dites-moi que j'ai mal…

Twitter


Posté le : 04/10/19
Attaque à la Préfecture de police: le troublant profil du tueur https://t.co/M6maetAbG5

Dernières publications facebook

Facebook


Posté le : 04/09/19
Dans sa conférence de presse le candidat dissident opportuniste ex socialiste Amiel a dit « Un des axes, c’est la probité. Nous allons travailler pour que les marchés publics soient tout à fait propres. On peux mieux faire.... » Très surprenant ! Ils ne ne sont donc pas ? Des exemples ? C’est une attaque grave des pratiques actuelles d’une équipe à laquelle pourtant il a largement participé... S’il a des éléments, il doit les communiquer à qui de droit.... A suivre... ...

Facebook


Posté le : 04/09/19
Communiqué de Louis Aliot,député des Pyrénées-Orientales et de Jérôme Rivière, député européen Congo : Le retour de la Françafrique ? Le Président Macron a reçu mardi pour un déjeuner de travail le Président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso. L’Elysée a précisé que « les thèmes abordés sont la coopération entre les deux pays, l’environnement, la forêt et l’éducation » sans faire référence à la situation politique difficile que connaît le pays ainsi qu’aux nombreuses atteintes aux droits de l’homme recensées par les organisations internationales. Nous aurions souhaité que le Président Macron, si prompt à faire la leçon humaniste aux présidents Trump, Poutine ou Bolsonaro et à quelques autres, fasse preuve d’autant d’indignation envers le Président Congolais. Faut-il rappeler que son opposant principal le général Mokoko est toujours détenu après un « procès de Moscou » absolument scandaleux et que le pluralisme politique n’est toujours pas consacré, ni même la protection des droits de l’opposition ? Sans parler des rapports humanitaires qui ont relevé les violences dans le région du Pool il y a quelques mois encore. Le Président Français a-t-il demandé la libération du général Mokoko comme préalable a toutes coopérations futures ? Évidemment que non ! On voit bien qu’en matière de relations internationales, la politique du « deux poids deux mesures » est la règle à l’Elysée et que l’indignation sur les droits de l’homme est à géométrie véritable. Le Président Macron a choisi ses amis. Les démocrates français et africains qui travaillent au renouveau des relations franco-africaines ne sont dupes de rien sur ces amitiés troubles. ...

Facebook


Posté le : 04/09/19
Une de plus ! Merci à tous...

Historique


Date
Faits

2017
Député (Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées)